On vous a déjà parlé des Bassins à Flot et du quartier Bacalan.

Actuellement, les immeubles estampillés Nexcity, Bouygues et consorts fleurissent comme les marronniers du cours Xavier Arnozan (et continueront de pousser comme des champignons à l’automne). Dès que le temps dans tous les sens du terme me le permet je sors le bout de mon nez et de la poussette de notre fils pour continuer l’exploration de ce quartier en pleine mutation.

Marronniers en fleur - Cours Xavier Arnozan Bordeaux

Lors d’une de nos premières interview sur Pourquoi Bordeaux, Laurent nous parlait de son amour pour le jardin du Bar de la Marine. Et laissant mes oreilles traîner dans le bruissement des réseaux bordelais, ce nom se rappelait régulièrement à ma mémoire. Un secret de Polichinelle donc. Mais le lieu gardait une aura de mystère. Et c’est pour ça que dans ce billet, vous ne verrez pas de photo de ma bavette, ni de selfie avec baby in the garden #socute. Juste quelques indices pour vous prouvez que j’y ai bien foutu les pieds. Et encore : celles et ceux qui ne connaissent pas l’endroit seront obligés d’aller vérifier par eux-mêmes. Tant pis pour eux. et je vais vous dire, franchement, il y a des endroits où on se sent tellement bien, qu’on n’a pas envie de les prendre en photo.

Ces derniers jours, le soleil a décidé de frapper fort.

Le peuple de Bordeaux se déshabille et se précipite sur les quais ou sur les pelouses du Jardin Public. J’espère trouver au Bar de la Marine ce fameux jardin mystérieux pour mettre à l’abris du regard de notre fils, les visages écarlates et trempés de sueur des joggeurs bedonnants.

De loin, le bar ne paie pas de mine. On dirait un PMU de quartier des années 80 avec le chien qui vous aboie dessus compris sur la carte postale. Et puis à côté il y a ce porche, le passage secret, un petit couloir comme une cave bordelaise sauf qu’on en voit le bout. Un bout verdoyant, quelques rires et le service qui court dans tous les sens.

La vigne n’est pas encore assez touffue pour fournir l’ombre nécessaire à un déjeuner romantique. Le jasmin et les arbres au fond du jardin s’en chargent à sa place en attendant que la reine de la région déploie toutes ses ailes. Une bavette-frites maison, une bière artisanale et les conversations qui s’envolent, rien de plus simple, finalement pourquoi en demander plus ?

Le bar de la Marine - Bacalan Bordeaux

Des poussettes, des costards-cravates, des montres bling-bling, des NuitDeboutistes en mal d’amour, des touristes un peu perdus, preuve que quelque soit l’endroit d’où l’on vient, nous aspirons tous plus ou moins à la même chose : un coin de verdure, un bon repas et une bonne compagnie.

Et puis il y a les bonnes ondes de la patronne, sa chevelure et son tempérament de feu qui a inspiré Glwadys. Béa, c’est une icône du quartier, c’est elle, entre autre, qui a fondé le Garage Moderne un peu plus loin. Un lieu incroyable avec des vaisseaux spatial et des machines à remonter le temps. On vous en reparlera, ça a inspiré notre fils.

Bref ça fait beaucoup d’ingrédients favorables à la palabre qui s’attarde loin loin dans l’après-midi bordelais.

On vous recommande le café gourmand, trèèèès généreux. Le tout pour une note finale d’environ 20 euros par personne (plat-dessert-boisson et plein de cafés).

Infos pratiques

Le bar de la Marine

28 rue Achard

TRAM B – Bassins à Flot ou Rue Achard

tel : 05 56 50 58 01

Un commentaire sur “Le jardin secret du marin

  • 21 juillet 2016 à 11 h 23 min
    Permalink

    Salut,

    j’ai découvert ton blog je ne sais plus trop comment en me perdant sur internet. Je partage ton avis sur beaucoup des lieux visités et grâce à toi j’en découvre d’autres.

    Rassure toi : toi aussi il t’en reste à trouver !

    Bonne continuation et merci !

    Arnaud.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *