DYS Français Maxime et Gaelle crédit Alexane Lafon

Maxime et Gaëlle par Alexane Lafon

De temps en temps, je modifie mon chemin d’un point A (maison) à un point B un peu rébarbatif (La Poste, la pharmacie, la banque…). Oui, je suis comme ça, je suis une ouf tu vois. 

C’est ainsi que j’ai remarqué il y a une dizaine de jours une chouette devanture de magasin rue Notre-Dame. Une coupure de presse sur la vitrine indiquait son ouverture récente, ici plutôt qu’à Paris, ça me parle, j’entre, c’est mignon tout plein. Cela sentait évidemment l’interview Pourquoi Bordeaux. 

Qui êtes-vous ?

Gaëlle : Je m’appelle Gaëlle, j’ai 23 ans, je suis la co-fondatrice de Do you speak français ? (Concept store et lieu de vie made in France aux Chartrons – 93 rue Notre-Dame).

Maxime : Maxime, 30 ans, en couple avec Gaëlle depuis 4 ans, j’ai ouvert avec elle notre magasin Do you speak français ?. J’aime les hamburgers, les glaces, les gens gentils, prendre des photos de tout et n’importe quoi et la menthe à l’eau.

Pourquoi Bordeaux ? 

Maxime : Pour les beaux yeux de Gaëlle principalement ! Et aussi parce qu’ici la nature ne se limite pas à 3 arbres dans un parc où on peut même pas s’asseoir sur l’herbe. Vivre constamment enfermé dans un métro ou entouré d’immeubles ça me donnait le tournis. Surtout qu’à Paris c’est très difficile de rencontrer des gens et quand on est bavard comme moi et qu’on en vient à se faire des dialogues seul dans sa tête, c’est qu’il est grand temps de prendre le large !

Gaëlle : Je suis née à Bordeaux et j’y suis restée jusqu’au bac. Puis j’ai rêvé de Paris, je suis donc partie y vivre. Après 4 années de bons et loyaux services j’avais l’impression de ne pas en profiter vraiment, avec Maxime on attendait toujours avec impatience notre prochain week-end à Bordeaux, on a donc préparé notre départ (pendant 1 an quand même, on était vraiment prêts!). Je retrouve à Bordeaux de nombreux avantages de Paris sans les 10000 inconvénients qui vont avec. Je mettais une heure en métro pour aller travailler, aujourd’hui en 10 minutes de vélo je suis au travail, ça change ! J’adore retourner à Paris, pour quelques jours, là j’en profite réellement, je prends le temps de faire ce que je ne faisais pas quand j’y habitais.

DYS Français Bordeaux DYS Français Bordeaux 2 DYS Français Bordeaux 3

Où est-ce que tu bosses ?

Gaëlle & Maxime : On a ouvert le 21 juillet 2015 Do you speak français ?, concept store et lieu de vie made in France. En venant sur Bordeaux on avait vraiment envie de changer de vie, et comme Gaëlle a toujours voulu ouvrir un magasin dans le domaine de la mode, on s’est dit que c’était le moment idéal !

Alors on a vite passé notre permis, et on a direct embrayé sur notre projet. Après 6 mois de démarches, d’heures de marche à sillonner Bordeaux à la recherche d’un local et de nombreux kilomètres pour rencontrer les créateurs, on a ouvert le 21 juillet (jour de joie). Et depuis, c’est un bonheur de rencontrer des gens différents tous les jours et de participer à la vie d’un quartier chouette comme les Chartrons !

« Do you speak français ? Du mardi au samedi de 11h à 19h »

Maxime : Et la patronne en plus d’être sympa est hyper jolie !

DYS Français devanture boutique Bordeaux

Où est-ce que tu bouges ? 

Maxime : J’adore passer du temps dans la campagne Blayaise chez mon beau-père. Là-bas il y a tout ce qui m’a fait quitter Paris : un potager, des vignes, un barbecue, du calme, des gens accueillants et simplement gentils, et plein de vide-greniers à arpenter !

DYS Français campagne ruelle

Gaëlle : J’adore me balader dans les différents quartiers de Bordeaux, j’aime le calme des Chartrons, la frénésie de Saint Michel, le silence des ruines du palais Gallien, la foule de Saint Pierre, les passants des Grands Hommes.

DYS Français Pourquoi Bordeaux marché Saint Michel

Où est-ce que tu bois ? 

Maxime : Je ne suis pas un grand fana des bars, et vu que mon beau-père fait un excellent pineau, du vin de pêche ou du vin de noix, je préfère le partager avec des amis et des clients dans le magasin après la fermeture. Comme ça en plus on choisit la musique et on évite de vider son PEL !

Gaëlle : Tout comme Maxime, sauf que je ne refuse jamais un verre en terrasse ! Peu importe le flacon tant qu’il y a l’ivresse !

Où est-ce que tu bouffes ? 

Maxime : Globalement partout où je peux trouver des hamburgers ! Sinon le midi vu qu’on ne ferme pas le magasin on se dépêche d’aller chercher un super sandwich chez notre voisin Ô Merveilleux (49 cours de la Martinique). Ils sont généreux et ils me rappellent mon Aveyron natal !

Sinon je n’ai pas eu trop le temps de tester des dizaines d’endroits mais j’ai bien aimé le Noorn Akorn (restaurant thaï, 8 cours d’Albret) et le Mokoji (restaurant coréen, 13 rue du Serpolet).

Gaëlle : Le midi Ô Merveilleux pour ses merveilleux sandwichs. Aussi Breadstorming (27 rue Notre-Dame), le Pétrin Moissagais (hum les bonnes quiches ! 72 cours de la Martinique).

Pour prendre le temps, pour leurs produits frais et pour leur gentillesse : le Palais des Saveurs (69 rue du Palais Gallien).

Où est ton spot de bobo ?

Gaëlle : Chez Jean Mi (Capucins) le dimanche matin, un verre de vin et un Amiral et on a l’impression d’être loin (ndlr : testé et approuvé)

Maxime : C’est quoi un spot de bobo ?!

DYS Français Chez Jean-Mi Pourquoi Bordeaux

La répétition c’est pédagogique : vous pouvez rencontrer Gaëlle et Maxime en chair et en os du mardi au samedi dans leur boutique Do you speak français ? au 93 rue Notre-Dame. 

Retrouvez aussi toutes les adresses de Pourquoi Bordeaux à la carte : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *