« Pourquoi Bordeaux ? »

C’est la question que chacun de nos amis, majoritairement parisiens, presqu’exclusivement parisiens d’adoption, nous a posée lorsque nous leur avons annoncé notre départ pour Bordeaux en septembre 2014.

Et pourquoi pas Bordeaux ? Et pourquoi ne pas tenter de répondre à cette question sur un blog relatant nos découvertes, nos balades, nos coups de coeur ? 

Dans ces pages, vous trouverez des lieux pour partager un verre (ou plus) entre (futurs ?) amis parce qu’à Bordeaux tu bois, des spots pour bien manger parce qu’à Bordeaux tu bouffes, des évènements et endroits pour travailler en paix (ou (re)trouver du travail) parce qu’à Bordeaux tu bosses, d’autres pour se dégourdir les jambes, se cultiver et se distraire parce qu’à Bordeaux tu bouges, des instantanés de notre quartier, les Chartrons, parce qu’à Bordeaux tu peux être bobo, des portraits d’autres nouveaux arrivants et bordelais d’adoption aussi, qui comme nous, se sont laissés charmer par cette ville.

Vous avez des suggestions, des idées d’endroits ou d’évènements à tester ? Ou vous venez d’arriver et vous avez des plans que nous n’avons pas encore dénichés ?  N’hésitez pas à nous contacter !

Par Aurel et Tonio

Aurel

28 ans à mon arrivée à Bordeaux, auparavant Parisienne pendant presque 7 ans, née à Orléans, ayant vécu notamment près d’Auxerre, je n’ai jamais ni aimé ni détesté Paris.

J’aime la musique live (priorité aux cafés concerts pour moi !), les bons plans conviviaux (tu dépenses pas une fortune et tu rencontres des gens sympas), les verres en terrasse, la possibilité de travailler de chez moi ou d’ailleurs,  les personnes enthousiastes, les sushis et les crèmes glacées, les murs clairs ornés d’un savant bordel, les rues très larges et les petites rues étroites.

Je n’aime pas devoir faire semblant de m’intéresser, critiquer pour critiquer (ou faire du clic), passer trois heures au restaurant, aller au cinéma (mais je fais un effort, parfois), manger de la viande, aller dans des endroits trop propres et trop rangés.

Chaque mois, je récapitule aussi les 10 sujets dont vous auriez aimé été informé si vous avez passé le mois sur la lune sur Capsule, par ici :

Logo Capsule journal

Tonio

La trentaine approchant, on a besoin d’espace : fini les 3m3 parisiens d’étudiant hors de prix. Il est de temps de devenir un adulte et de prendre le large, la mer ou presque, Bordeaux !

Bordeaux, c’est une vieille copine que je retrouve après 4 ans d’infidélité parisienne. J’y ai fait une partie de mes études et je l’ai quittée, un peu fâché, parce qu’elle dormait trop malgré les premiers soubresauts d’un réveil en fanfare.

A Paris, j’ai photographié les clients du Lido et j’ai recherché les tapas, l’Espagne, l’Andalousie… en vain. Bordeaux a réussi à se rendre incontournable sur le chemin du Bassin d’Arcachon et à chaque fois je découvrais une nouvelle étincelle d’enthousiasme, de vie, de chaleur que je n’ai jamais retrouvé dans les rues de la capitale.

Oui, Bordeaux a changé et elle commence à me plaire de nouveau. Alors pourquoi pas ?

J’aime le théâtre, le cinéma (parce qu’elle doit faire des efforts), les bonnes tables, les gens fous et surprenants, la mer, les tapas et l’Espagne.

Je n’aime pas le mépris, les lieux surfaits, les « exclusivités » pour se donner un genre et la betterave.

Régulièrement, je participe à des diners imaginaires et je file mes recettes avec Ya Esta, par ici

Ya Esta by Tonio 

A la carte !

Pourquoi Bordeaux est hébergé chez SAS OVH, 2 rue Kellermann, BP 80157, 59100 Roubaix

21 commentaires sur “Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *