« Pourquoi Bordeaux ? »

C’est la question que chacun de nos amis, majoritairement parisiens, presqu’exclusivement parisiens d’adoption, nous a posée lorsque nous leur avons annoncé notre départ pour Bordeaux en septembre 2014.

Et pourquoi pas Bordeaux ? Et pourquoi ne pas tenter de répondre à cette question sur un blog relatant nos découvertes, nos balades, nos coups de coeur ? 

Dans ces pages, vous trouverez des lieux pour partager un verre (ou plus) entre (futurs ?) amis parce qu’à Bordeaux tu bois, des spots pour bien manger parce qu’à Bordeaux tu bouffes, des évènements et endroits pour travailler en paix (ou (re)trouver du travail) parce qu’à Bordeaux tu bosses, d’autres pour se dégourdir les jambes, se cultiver et se distraire parce qu’à Bordeaux tu bouges, des instantanés de notre quartier, les Chartrons, parce qu’à Bordeaux tu peux être bobo, des portraits d’autres nouveaux arrivants et bordelais d’adoption aussi, qui comme nous, se sont laissés charmer par cette ville.

Vous avez des suggestions, des idées d’endroits ou d’évènements à tester ? Ou vous venez d’arriver et vous avez des plans que nous n’avons pas encore dénichés ?  N’hésitez pas à nous contacter !

Par Aurel et Tonio

Aurel

28 ans à mon arrivée à Bordeaux, auparavant Parisienne pendant presque 7 ans, née à Orléans, ayant vécu notamment près d’Auxerre, je n’ai jamais ni aimé ni détesté Paris.

J’aime la musique live (priorité aux cafés concerts pour moi !), les bons plans conviviaux (tu dépenses pas une fortune et tu rencontres des gens sympas), les verres en terrasse, la possibilité de travailler de chez moi ou d’ailleurs,  les personnes enthousiastes, les sushis et les crèmes glacées, les murs clairs ornés d’un savant bordel, les rues très larges et les petites rues étroites.

Je n’aime pas devoir faire semblant de m’intéresser, critiquer pour critiquer (ou faire du clic), passer trois heures au restaurant, aller au cinéma (mais je fais un effort, parfois), manger de la viande, aller dans des endroits trop propres et trop rangés.

Chaque mois, je récapitule aussi les 10 sujets dont vous auriez aimé été informé si vous avez passé le mois sur la lune sur Capsule, par ici :

Logo Capsule journal

Tonio

La trentaine approchant, on a besoin d’espace : fini les 3m3 parisiens d’étudiant hors de prix. Il est de temps de devenir un adulte et de prendre le large, la mer ou presque, Bordeaux !

Bordeaux, c’est une vieille copine que je retrouve après 4 ans d’infidélité parisienne. J’y ai fait une partie de mes études et je l’ai quittée, un peu fâché, parce qu’elle dormait trop malgré les premiers soubresauts d’un réveil en fanfare.

A Paris, j’ai photographié les clients du Lido et j’ai recherché les tapas, l’Espagne, l’Andalousie… en vain. Bordeaux a réussi à se rendre incontournable sur le chemin du Bassin d’Arcachon et à chaque fois je découvrais une nouvelle étincelle d’enthousiasme, de vie, de chaleur que je n’ai jamais retrouvé dans les rues de la capitale.

Oui, Bordeaux a changé et elle commence à me plaire de nouveau. Alors pourquoi pas ?

J’aime le théâtre, le cinéma (parce qu’elle doit faire des efforts), les bonnes tables, les gens fous et surprenants, la mer, les tapas et l’Espagne.

Je n’aime pas le mépris, les lieux surfaits, les « exclusivités » pour se donner un genre et la betterave.

Régulièrement, je participe à des diners imaginaires et je file mes recettes avec Ya Esta, par ici

Ya Esta by Tonio 

A la carte !

Pourquoi Bordeaux est hébergé chez SAS OVH, 2 rue Kellermann, BP 80157, 59100 Roubaix

23 commentaires sur “Qui sommes-nous ?

  • Pingback: Le premier mois d'une ex-Parisienne à Bordeaux

  • Pingback: Le Magasin Général : la coolitude selon Darwin #1 - Pourquoi Bordeaux

  • Pingback: 17 couveuses, accélérateurs, incubateurs et pépinières d'entreprises à Bordeaux

  • Pingback: Bordeaux par le cofondateur de SamBoat

  • Pingback: Parce qu'à Bordeaux tu vapes local

  • Pingback: Un Pavé dans la Mare

  • Pingback: Bordeaux par Glwadys, photographe de MosM

  • Pingback: "L'écosystème bordelais est super dynamique", Bordeaux par Pauline

  • Pingback: Ce soir, c'est coloriage - et ça va être géant

  • Pingback: Ostéo pas cher à Bordeaux (rime riche) - Pourquoi Bordeaux

  • Pingback: Walk the Wine à la Conserverie - Pourquoi Bordeaux

  • Pingback: Chez Jean Mi et Chez Ta Mère à Bordeaux

  • Pingback: Bordeaux par Maxime et Gaëlle - Do you speak français

  • Pingback: Bordeaux par Maxime et Gaëlle - Do you speak français

  • 21 mars 2016 à 16 h 22 min
    Permalink

    Hello hello!
    Je découvre avec plaisir votre blog! Et je me permets de vous demander un ptit conseil: j’arrive pour quelques jours de vacances à Bordeaux dans 3 semaines, un ptit tips pour le logement? :) Pas foufou sur Airbnb et les hôtels un peu hors de prix et en périphérie souvent, est ce que vous connaissez des endroits qui valent le coup?

    Merci d’avance,

    Sarah

    Répondre
    • 21 mars 2016 à 16 h 43 min
      Permalink

      Bonjour Sarah,

      Surprenant ce que vous me dites ! Il y a de belles choses sur Airbnb ! Après tout dépend combien vous êtes et quel est votre budget.
      Jetez un oeil sur cette annonce : https://www.airbnb.fr/rooms/8638781?s=nzyp91ky C’est la soeur d’Aurel. L’appartement est grand et très central. Sinon c’est vrai que pour les hôtels c’est pas évident. C’est en train de changer car une auberge de jeunesse est en train de s’ouvrir mais je ne crois pas que ce soit le cas d’ici trois semaines. Cherchez l’Auberge Dreamers on se sait jamais.

      Regardez le prix des chambres à L’auberge de Chez Dupont ou l’Hôtel Notre Dame. C’est dans le quartier des Chartrons. Je ne connais pas les prix par contre…

      Sinon nous avions rédigé un city guide pour votre séjour : http://parisianavores.paris/bordeaux-city-guide/

      et le blog est à votre disposition pour tout plein de bonnes adresses ;-)

      En vous souhaitant un excellent séjour chez nous !

      Antoine.

      Répondre
  • 19 septembre 2016 à 16 h 43 min
    Permalink

    Hello,

    Juste pour vous dire que l’adresse postale de l’espace « Midi30Quatre » a changée. Ils sont maintenant au 36 – 38, Cours St Louis. D’ailleurs ils ont le privilèges d’avoir Deliveroo dans leur collectif donc dans leurs bureaux.

    Voilà c’est tout,
    Bisous.

    Répondre
    • 25 septembre 2016 à 12 h 27 min
      Permalink

      Merci pour l’info !

      Répondre
  • 16 novembre 2016 à 15 h 27 min
    Permalink

    Bonjour,
    Je vous invite à voir mes huiles sur toiles à l’espace UNION SAINT BRUNO,49 rue Brizard à Bordeaux jusqu’au 16 Decembre.Vernissage à partir de 19H le 18 Novembre.
    N’hesitez pas a à aller sur mon site.
    Cordialement
    Une Bordelaise ex parisienne
    Nathalie

    Répondre
  • 23 janvier 2017 à 18 h 53 min
    Permalink

    Bonsoir,

    Un nouveau venu sur Bordeaux, Place des grands Hommes

    Harriet’s, un restaurant qui propose des plats sans gluten, tels que le fish n’chips, yakitoris de poulet mais aussi pour finir le repas avec brownies sans gluten, cheese cake sans gluten aussi!
    Des produits frais uniquement, et une cuisine du monde qui a du goût !

    Carte de fidélité qui propose un repas à -50% au bout de 10 visites
    A bientot chez Harriet’s

    Répondre
    • 20 février 2017 à 10 h 04 min
      Permalink

      Bonjour !
      Merci pour l’info. Pourquoi Bordeaux est un peu en sommeil pour cause de congé parental mais nous reprenons peu à peu du service et nous ne manquerons pas de faire un tour chez vous !
      Bonne journée !
      Antoine.

      Répondre
  • 22 janvier 2018 à 13 h 56 min
    Permalink

    Bonjour étant de l’amicale du Club des Parisiens de Bordeaux tenue par l’incontournable (et merveilleuse, et très c’est sincère) Anne Iris (ou Annie) Poussielgues. J’aurais quand même 2/3 choses à dire. Oui, la qualité de vie est incomparable, oui depuis mon arrivée en 2013, je me sens avec mon enfant chez moi. SAUF QUE :  » Parisiens rentrez chez vous » (ou dans le genre), c’est pas un « c’est quoi ce bordel ? ». Renseignez vous d’avantage sur le gap du projet des 50.000 abouti en 2013, tout en sachant que Paris/Bdx serais en 17 à 2h et des bananes. Renseignez vous sur le fait que comme bcp de métropoles en France, sur l’employabilité, c’est dead. Bcp en témoigne, j’en fais partie. Pourtant je lutte. On ne bâtie pas un tel projet sans faire venir au préalable de grandes industries. Les toutes premières très sérieuses arrivent courant 2018. Un gap. Il n’existe aucun turn over ici. Les personnes, de façon générale, font toute leur carrière au sein d’une industrie. Vous connaissez maintenant le consacré « j’embauche » et ‘je débauche, un terme usinier, pas si déconnant. Les gens venus de Paris depuis, pour majorité travaille avec Paris mais pas pour Bordeaux. Ici le marché est caché. On ne crée pas des logements et une belle cité avec une une ambition massive de nouveau arrivants,. Comme notamment Paris. Qui peut se permettre d’acheter à + 15 % ou + 30 % vs les Bdx trentenaires suivre cette hausse de prix, sans qu’il y ai une concurrence de marché sur l’emploi ? Sans de mouvement ? Cela fait 5 ans que suis ici et suis prête, hyper prête à discuter avec vous de nos parcours, écouter vos arguments, car je souhaite me tromper aussi. Pour l’instant vous en pouvez pas faire un état des lieux limité. Belle journée à vous.

    Répondre
    • 23 janvier 2018 à 20 h 21 min
      Permalink

      Bonjour,
      Je ne suis pas sûr de bien comprendre le sens de votre commentaire…
      Vous semblez exprimer une déception concernant votre installation à Bordeaux ce que nous comprenons tout à fait. Et si vous regardez attentivement quelques uns de nos billets, je pense que vous y trouverez des nuances. Bordeaux a ses défauts. Paris aussi. Et globalement la France a beaucoup de défauts. Comme beaucoup d’autres pays.
      Il ne s’agit pas ici de vendre aveuglément tous les mérites de la ville de Bordeaux, mais de partager nos bons plans, expliquer notre démarche, raconter notre quotidien d’ex-parisiens.
      Dans le billet que vous citez « Parisiens, rentre chez toi » C’est quoi ce bordel ?, le propos va dans votre sens je crois : le problème de Bordeaux, ce ne sont pas les Parisiens mais bien certains Bordelais qui voient dans l’arrivée des premiers des aubaines pour leur compte en banque. C’est dommage. Reste que c’est une ville qui a de nombreux atouts. Que nous espérons y être heureux ainsi que nos enfants. C’est un pari. A Bordeaux comme ailleurs.

      Merci de votre lecture attentive et à bientôt,

      Antoine.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *